Hilkhot ‘Erouv Tavchiline – Rav Hananel Zini

Qu’est-ce-que le ‘Erouv Tavchiline ?
1. Selon le Dine de la Torah il est permis de cuisiner et de faire des préparatifs
pendant Yom Tov pour le Chabat. Cependant nos ‘Hakhamim ont interdit de
cuisiner pendant Yom Tov pour Chabat sauf si on a fait le ‘Erouv Tavchiline.
Deux raisons pour cette ‘Houmra de nos Sages : la première pour que nous
ne comptions pas sur les restes de nourriture du Yom Tov pour le Chabat, et
que l’on prépare des repas honorables pour le Chabat également ; la seconde
pour que chacun se souvienne qu’il est interdit de faire quelque préparatif
que ce soit pendant Yom Tov même pour le Chabat, et à plus forte raison
pour un jour de semaine.
2. Le principe du ‘Erouv Tavchiline est de commencer à cuisiner pour Chabat
avant Yom Tov, et ainsi il pourra continuer et achever de cuisiner pour
Chabat durant Yom Tov.
3. Même celui qui n’a pas besoin de cuisiner doit faire faire le ‘Erouv Tavchiline
car il devra allumer les Nérot de Chabat, réchauffer des plats pour Chabat et
effectuer d’autres préparatifs pour le Chabat même sans s’en rendre compte.
Et même sans tout cela c’est une Mitsva de faire le ‘Erouv Tavchiline et en
aucune façon cela sera une Brakha lévatala (inutile).

Sur quoi fait-on le ‘Erouv Tavchiline ?
1. A priori on doit faire le ‘Erouv Tavchiline sur un plat qui contient une quantité
minimale de Kazaït (le volume d’une olive) et sur un pain d’une quantité
minimale de Kabeitsa (le volume d’un œuf). Cependant, a posteriori, celui qui
aura fait le ‘Erouv sur un plat uniquement sera acquitté.
2. Ces quantités sont valables pour toutes les personnes présentes aux repas,
qu’ils soient nombreux ou que la personne soit seule.
3. Le plat ne sera pas nécessairement cuit, il pourra également être également
rôti ou fumé.
4. Le plat doit être consommable avec du pain, donc on ne pourra faire le ‘Erouv
avec du porridge ou du riz par exemple.
5. Le ‘Erouv Tavchiline est une Mitsva et donc il faut a priori utiliser un bon
aliment et en aucune façon ce qui reste au fond d’une marmite. De même il
faudra prendre une ‘Hala entière et pas un simple morceau.

Comment fait-on le ‘Erouv Tavchiline ?
1. Veille de Yom Tov on prend le mets et le pain, on les place dans une assiette
ou autre récipient convenable, on prend l’assiette ou le récipient en main et
ברוך אתה ה ל- א’ הינו מלך העולם אשר קידשנו במצוותיו וציוונו : Brakha la récite on
עירוב מצות על – Baroukh ata a-donaï é-lohénou mélekh ha’olam achèr
kidéchanou bémitsvotav vétsivanou ‘al mitsvat ‘érouv – Béni soit-Tu Eternel
notre D. roi de l’univers qui nous a sanctifiés par Ses commandements et
nous a ordonné la Mitsva du ‘Erouv.
2. Après cela on récitera le texte suivant : ולבשולי לאפויי לן שרי יהא עירובא בדין
yéhé érouva ‘Bédine – ולאטמוני ולאדלוקי שרגא ולמעבד כל צרכנא מיום טוב לשבת
charé lane laafouyé oulvachoulé oul’atmouné oul’adlouké charga oulmé’bad
col tsorkhana miyom tov léchabat – Grâce à ce ‘Erouv il nous sera permis de
cuisiner, de préparer des mets, d’allumer le feu et de faire tout ce qui sera
nécessaire pendant Yom Tov pour le Chabat.
3. On devra ensuite conserver le ‘Erouv et ne pas le manger ou l’égarer avant
Chabat.
4. On a pour coutume de consommer le ‘Erouv le Chabat midi et de faire le
Motsi avec la ‘Hala du ‘Erouv, car étant donné que cette ‘Hala a déjà servi
pour une Mitsva c’est bien d’en faire une autre avec cette même ‘Hala.
5. Si on se rappelle tardivement de faire le ‘Erouv on pourra le faire jusqu’à 13
minutes après le début du crépuscule (chki’at ha’hama) veille de Yom Tov, à
condition qu’au même moment le Tsibour n’ait pas encore commencé la
prière de ‘Arvit à la synagogue (en disant Barékhou).

Que fait-on si le ‘Erouv est consommé ou égaré avant Chabat ?
1. Si le ‘Erouv a été consommé avant Cha
3. Si on commence à cuisiner pour Chabat, et entre-temps le ‘Erouv est
consommé, on pourra terminer de cuisiner le plat qu’on avait commencé à
préparer.
4. Si le ‘Erouv est consommé avant même de prendre les Sé’oudot de Yom Tov,
on pourra conserver ces mêmes repas déjà prêts pour le Chabat et cuisiner
durant Yom Tov pour les jours de fêtes eux-mêmes.

Celui qui n’a pas fait de ‘Erouv Tavchiline
1. Celui qui n’a pas fait, par oubli ou erreur, de ‘Erouv pourra compter sur le
‘Erouv préparé par le Rabbin de la communauté ou de la ville, ou sur celui de
toute personne qui a prépare son ‘Erouv en ayant l’intention d’acquitter les
autres, bien entendu à condition que celui-ci soit fait convenablement
comme nous allons le développer par la suite. S’il n’y a pas de ‘Erouv sur
lequel on peut compter, ou que le ‘Erouv n’ait, volontairement ou par
négligence, pas été fait, on ne pourra compter sur le ‘Erouv de quelqu’un
d’autre et on devra procéder comme il suit.
2. Celui qui n’a pas de fait de ‘Erouv ne pourra cuisiner durant Yom Tov pour le
Chabat, ni pour lui-même ni pour les autres, et ce même dans la maison de
quelqu’un d’autre qui, lui, aurait fait le ‘Erouv. On ne pourra non plus cuisiner
pour cette personne sauf si on reçoit de sa part les ingrédients en cadeau. On
pourra dans ce cas cuisiner pour lui, même dans sa propre maison.
3. Celui qui a fait le ‘Erouv a le droit de cuisiner en grandes quantités et d’en
donner une partie en cadeau à celui qui ne l’a pas fait.
4. Si on se souvient que l’on n’a pas fait le ‘Erouv avant de préparer la Sé’ouda
du matin de Yom Tov, on cuisinera pour cette même Sé’ouda chacun des
mets prévus pour l’occasion mais en plus grande quantite et toujours dans la
même marmite, et on en laissera pour les repas du Chabat. Cependant, dans
ce cas, il est interdit de préparer le même plat dans deux marmites
différentes, une pour Yom Tov et une pour Chabat.
5. Celui qui cuisinera, en connaissance de cause, pendant Yom Tov pour Chabat
contre les indications de la Halakha citées précédemment, il sera interdit de
consommer, pendant le Chabat, ce qu’il aura cuisiné. Cependant, celui qui
cuisine ainsi mais cette fois par erreur ou inadvertance, on pourra
consommer ce qu’il aura cuisiné pour les Sé’oudot de Chabat.

‘Erouv Tavchiline pour acquitter d’autres personnes
1. C’est une Mitsva pour le Rabbin de la communauté ou de la ville de faire son
‘Erouv Tavchiline en ayant l’intention et la Kavana d’acquitter tous les
membres de la communauté ou de la ville, pour ceux qui oublieraient, qui ne
pourraient le faire ou encore qui l’auraient égaré.
2. Toute personne peut faire un ‘Erouv acquittant une autre personne, à
condition que ceux-ci soient de la même ville. Et il n’est pas impératif de
détailler qui on compte acquitter, ou de prévenir les personnes que l’on
pense acquitter comme il est écrit : בפניו שלא לאדם זכין – zakhine léadam
chélo béfanav – On peut acquitter même en son absence (Traité de
Kidouchine 23a).
3. Quand on compte sur le ‘Erouv de quelqu’un d’autre, il faut qu’auparavant ce
dernier (celui qui fait le ‘Erouv) prévienne le premier (celui qui compte sur le
‘Erouv de l’autre) qu’il l’a acquitté du ‘Erouv. Cependant, le Rabbin de la
communauté ou de la ville ne sera pas tenu de prévenir qui que ce soit et on
pourra toujours compter sur son ‘Erouv, car il acquitte tout le monde tout le
temps.
4. Celui qui veut acquitter d’autres personnes du ‘Erouv doit le faire en
présence d’une personne qui représentera ceux que le premier voudra
acquitter. En sa présence il devra élever le ‘Erouv Tavchiline de 1 téfah’ (unité
de mesure équivalente à une dizaine de centimètres) au-dessus du sol.
5. La personne qui sera présente aux côtés de ce lui qui fait le ‘Erouv pour
d’autres pourra être toute personne sauf : sa femme, un jeune enfant (de
moins de 13 ans), son fils (même s’il a plus de 13 ans) qui vit encore chez ses
parents et sa fille.
6. Après avoir élevé le ‘Erouv Tavchiline il récitera la Brakha ainsi que le texte
cité ci-dessus (comment fait-on le ‘Erouv Tavchiline – alinéa 2) en rajoutant à
la fin les mots suivants : הזאת העיר בני ולכל לנו – lanou oulekhol bnei ha’ir
hazot – pour nous et tous les habitants de cette ville.
Divers
1. Le ‘Erouv Tavchiline ne permet pas de préparer pendant le premier jour de
Roch Hachana pour le second ou pour Chabat, mais uniquement du
deuxième jour pour le Chabat.
2. Le ‘Erouv Tavchiline permet également de faire la vaisselle de Yom Tov pour
le Chabat.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bonjour, vous venez sur le site Ou Yeshiva and Salvation ... Comment pouvons-nous vous aider? Écrivez-nous directement à Whatapp...